La passion Titon

6.00

Jeu biblique

Auteur : François Volff

Ce « jeu biblique » a été signé le 10 mars 1963. Au contraire de « Poèmes du Temple », ce n’est pas le poète qui est au centre, mais l’Écriture Sainte.

Il a été joué le 19 mai 1963 à l’église luthérienne de Bon-Secours, 20 rue Titon, Paris 11, par le groupe de jeunes dit « Aînés de Bon-Secours ». La scénographie a été indiquée pour les répétitions. Elle est facultative.

Elle s’inspire des tragédies grecques dans le sens où il y a un coryphée et un chœur. Ils scandent les vers en marchant dans un sens (strophe), puis l’autre (antistrophe) ou restent sur place (épode). Scander les vers n’est pas obligatoire quand une seule personne parle. Les autres personnages ont leur jeu propre. L’accompagnement musical fait partie du « jeu » tel qu’il s’est déroulé lors de son unique représentation. Mais ses modalités sont libres. Rappelons ici que les diffusions publiques d’enregistrements sont soumises à autorisation, même s’il s’agit de courts extraits et même s’il n’y a pas de côté commercial. Toutefois, la lourdeur de la procédure peut faire préférer l’utilisation d’enregistrements « maison » (de la chorale et de l’orgue ou l’harmonium de l’église).

La déclamation de ce texte est d’abord destinée à un usage cultuel (entrée libre). Il est alors libre de tous droits. Il n’en serait pas de même pour un usage culturel ou commercial.

Catégorie :

Description

Avertissement

Ce « jeu biblique » a été signé le 10 mars 1963. Au contraire de « Poèmes du Temple », ce n’est pas le poète qui est au centre, mais l’Écriture Sainte.

Il a été joué le 19 mai 1963 à l’église luthérienne de Bon-Secours, 20 rue Titon, Paris 11, par le groupe de jeunes dit « Aînés de Bon-Secours ». La scénographie a été indiquée pour les répétitions. Elle est facultative.

Elle s’inspire des tragédies grecques dans le sens où il y a un coryphée et un chœur. Ils scandent les vers en marchant dans un sens (strophe), puis l’autre (antistrophe) ou restent sur place (épode). Scander les vers n’est pas obligatoire quand une seule personne parle. Les autres personnages ont leur jeu propre. L’accompagnement musical fait partie du « jeu » tel qu’il s’est déroulé lors de son unique représentation. Mais ses modalités sont libres. Rappelons ici que les diffusions publiques d’enregistrements sont soumises à autorisation, même s’il s’agit de courts extraits et même s’il n’y a pas de côté commercial. Toutefois, la lourdeur de la procédure peut faire préférer l’utilisation d’enregistrements « maison » (de la chorale et de l’orgue ou l’harmonium de l’église).

Informations complémentaires

Poids 0.060 g
Dimensions 148.1 × 209.9 mm
Format

Livre Format A5 – Couverture souple

ISBN

979-10-94053-43-0

Pages

32 pages

Extrait